Illuminations, oracles et prophéties : les Apocalypses de Yambo Ouologuem et Sony Labou Tansi
Gahungu Céline  1@  
1 : Université Paris-Sorbonne
Centre International d'Etudes Francophones

Les devins des mythologies antiques, les personnages tonnants de l'Ancien Testament, les créateurs de doctrines visionnaires – tous sont considérés comme des figures prophétiques. La notion recouvre une multitude de postures, de discours et de croyances, mais désigne une réalité bien précise dans les œuvres de Sony Labou Tansi et Yambo Ouologuem : le pouvoir visionnaire de l'écrivain. Ni « littérateurs » exotiques, ni « narrateurs d'anecdotes », Sony Labou Tansi et Yambo Ouologuem se veulent prophètes et, pour accomplir cette métamorphose, inventent un ethos singulier, fruit d'une construction discursive et énonciative complexe. Leur verbe sidérant et apocalyptique, langue de feu mystique et insurrectionnelle, n'en finit pas d'annoncer la fin d'une Afrique pantelante et livrée aux innovations dévastatrices. Au fil d'œuvres publiées et inédites, d'articles et de lettres, ces prophétismes syncrétiques, qui entremêlent références religieuses, traditions littéraires occultes et goût pour la science-fiction, sont porteurs de sombres oracles : le « cosmocide » et l'anéantissement de « l'Eurafrique ».


e
Personnes connectées : 1