Décoloniser une économie fragilisée, opportunité ou suicide: le cas du Cameroun
Sylvie Ngueche  1@  
1 : Ngueche sylvie

Décoloniser une économie fragilisée, opportunité ou suicide : le cas du Cameroun

Par

NGUECHE Sylvie

Enseignant à Université de Yaoundé II/ Cameroun

 

La décolonisation commence et fini par soi-même comme tout effort d'émancipation, tout combat de libéralisation, tout travail de désaliénation. Examiner la décolonisation des pays d'Afrique noir francophone sous le prisme de celui du Cameroun, demanderais de regardé a la volonté d'en sortir des Etats concernés. En effet, s'agissant du Cameroun, les ambigüités lié à la sécurisation du territoire ( lutte contre le terrorisme principalement avec les attaque de boko haram, les sécessionnistes dans la région anglophone) et au principale l'ouverture des barrières douanières, la chute du cour du pétrole et le couronnement du retour au Fond monétaire Internationale donnerais de réévaluer la nécessité d'une décolonisation économique. Aussi notre communication se propose d'analyser l'opportunité dans le processus de décolonisation économique en prenant en compte les économies et le temps. Pour ce faire nous nous somme posée la question de savoir jusqu'à quel niveau l'Etat du Cameroun pourrais supporter les conséquences des considérations égalitaire au niveau douanier entre la France et ce dernier ?les enquêtes de terrains réaliser donnerais de penser une solidarité économique et financière sous- régionale et même régionale pourrais être une solution pour une sortie de crise et de la d'une certaine indépendance économique. Ceci conditionner par une volonté économico-financière d'exécution aussi le budget d'investissement que celui de fonctionnement (très souvent le budget au Cameroun est exécuté a 90% pour le budget de fonctionnement et 10% à 20% pour ce qui est du budget d'investissement). La décolonisation économique serait donc une expression de la volonté Etatique !



e
Personnes connectées : 1