La participation politique des migrants maliens en question
Sadio Soukouna  1, 2@  
1 : Institut des mondes africains  (IMAF)  -  Site web
Université Paris I - Panthéon-Sorbonne
Institut des mondes africains - 9, rue Malher 75004 Paris -  France
2 : UMR Développement et Sociétés
Institut de recherche pour le développement [IRD] : UMR201, Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne

Sadio Soukouna

Politiste

IMAF & UMR Développement et Sociétés

Université Paris 1 Panthéon Sorbonne

 

 

Proposition de communication Panel L'engagement citoyen et la participation politique des migrants : entre enchantement et désenchantement, coordonné par Stéphanie Lima et Mammadou Dimé, REAF 2018

La participation politique des migrants maliens en question

L'objectif de cette communication est de renouveler le regard sur la coopération internationale des collectivités locales en adoptant une approche sociopolitique et interactionniste qui permet de montrer qu'elle est essentiellement façonnée et transformée par le bas sous l'influence des interactions entre les autorités locales et les réseaux d'acteurs (associations de migrants, ONG). Elle présente les résultats de notre thèse soutenue en juin 2016. Notre recherche multi-située s'inscrit à la croisée de plusieurs disciplines (science politique, sociologie, socio-anthropologie). Elle repose sur une enquête de terrain réalisée de façon alternée entre le Mali et la France, de juillet 2012 et décembre 2014, soit sur une durée totale d'un an et demi. Au cours de cette période, nous avons mené 165 entretiens semi-directifs et six mois d'observation participante. Elle a permis d'étudier les effets de l'alliance stratégique entre migrants et pouvoirs locaux sur les transformations opérées depuis le milieu des années 1980 dans la coopération internationale des collectivités territoriales en France et au Mali.

Les associations de migrants de Kayes en France ont été beaucoup étudiées sous le prisme de leur marginalisation par les dispositifs politiques locaux. Pourtant, la participation des migrants et des descendants de migrants maliens à la coopération décentralisée a montré l'influence de leur engagement associatif et politique sur l'ordre politique local, régional et national en France et au Mali. Les figures des différents leaders associatifs que nous présenterons y parviennent notamment par la maîtrise et le contournement des attentes institutionnelles les concernant. Contrairement aux cotisants de base, nous avons porté un intérêt à la figure des leaders de ces associations qui ont joué un rôle important dans la mise en œuvre de stratégies de revendication d'une légitimité de participation politique en France et au Mali. Leurs pratiques ont spécifiquement remis en cause le discours d'intégration des autorités locales françaises marqué par une forte logique de marginalisation.

Enfin, nous souhaitons plus globalement questionner, dans le cadre de cette communication, les vecteurs d'enchantement et de désanchantement qui émergent de l'étude de la participation de profils et trajectoires variés de migrants originaires du Mali à la coopération décentralisée des régions de Kayes et d'Île-de-France.

 


e
Personnes connectées : 1