La problématique de financement du système de santé algérien et explosion des dépenses de santé
Nacera Mahfoud  1@  
1 : UNIVERSITE DE BEJAIA ALGERIE

Le financement des systèmes de santé constitue de nos jours la problématique majeure des pouvoirs publics notamment en Algérie où le système de santé est fondé principalement sur la solidarité des algériens dans le financement à travers leurs cotisations à la sécurité sociale.

Le système de santé algérien est basé sur un triple financement assuré par : l'Etat, la sécurité sociale et les ménages. La politique de santé algérienne doit répondre à une demande de soins de plus e plus importante face à des ressources limitées.

Les dépenses de santé en Algérie ne cessent de prendre de l'ampleur, elles représentent en % du PIB, prés de 8% en 2012 contre plus de 3,5% en 2000, soit une augmentation de plus de 50% en espace de 12 ans. Cette forte augmentation est due principalement à la triple transition que vit l'Algérie à savoir : la transition démographique, la transition économique et la transition épidémiologique, une triple transition qui a un impact négatif sur l'offre et la demande de soins.

La question démographique en Algérie est devenue préoccupante depuis ces deux dernières décennies. Les derniers recensements de l'ONS, révèlent un accroissement naturel annuel moyen de 2,11%. Cette augmentation est la cause de plusieurs facteurs dont : l'amélioration des revenus et des conditions de vie, la baisse de taux de mortalité et l'augmentation de l'espérance de vie des algériens et des algériennes.

Pendant longtemps, la situation sanitaire en Algérie a été dominée par les maladies transmissibles, mais depuis deux décennie, une modification des problèmes de santé prévalent a été constatée avec une place de plus en plus grande occupée par les maladies non transmissibles, notamment les affections chroniques (maladies cardiovasculaires, cancers....etc) : des maladies de civilisation très couteuses aux quelles l'Algérie doit faire face.

L'objectif de cette communication est d'analyser les principales sources de financement du système de santé algérien et de retracer l'évolution des dépenses de santé tout en s'intéressant aux facteurs explicatifs de cette croissance ainsi qu'aux mesures entreprises pour maitriser ces dépenses à travers l'analyse des réformes apportées au système de santé.


Personnes connectées : 1