L'autoritarisme dans la ville : discours et pratiques de pouvoir dans la gestion du service de l'eau à Khartoum
Laure Crombé  1@  
1 : CEDEJ-Khartoum
cedej

Cette communication a pour objectif d'interroger l'hybridation des réformes néolibérales et des logiques de contrôle autoritaires dans la capitale soudanaise, entre les années 2000 et la moitié des années 2010, au regard des transformations du secteur de l'approvisionnement en eau. Le service de l'eau est envisagé comme un révélateur de certaines restructurations de la gestion urbaine et de certaines formes de légitimité de l'action publique étatique. Nous sommes conscientes que cette portée d'entrée ne constitue qu'un aspect localisé et limité dans la compréhension des logiques d'exercice de l'ordre autoritaire dans la ville.

Le régime autoritaire soudanais est marqué par une adaptation aux modèles néolibéraux internationaux. Nous souhaitons interroger la façon dont le développement du service de l'eau souligne une normalisation des espaces et des comportements urbains dans les périphéries urbaines. Aux discours des années 1990, très discriminants envers les populations urbaines nons-désirées, et aux politiques urbaines violentes (déguerpissements, destructions massifs d'habitations) (Bannaga, 1996, 2000[1]) se sont substitués en partie des discours mettant en avant les enjeux de modernisation et de progrès techniques dans la ville. Ceux-ci viennent soutenir un renouvellement de l'action publique dans l'espace urbain et notamment un redéploiement de la bureaucratie gouvernementale à des niveaux intermédiaires et dans les espaces périphériques un temps délaissés. Les nouvelles normes de gestion du service sont progressivement assimilées et participent au renouvellement de certaines logiques de contrôle des populations.


[1] Bannaga S. E. I., (1996), MAWA: Unauthorised and Squatter Settlements in Khartoum. History, Magnitude and Treatment. Zurich : Habitat Group at the Swiss Federal Institute of Technology.

Bannaga S. E. I., (2000), Al-Shorouk : the organization of villages in the State of Khartoum, Zürich : Eidgenössische Technische Hochschule, Abteilung für Architektur, 106p.


e
Personnes connectées : 1