Les quatre temps de la Chine en Afrique
Xavier Aurégan  1, 2@  
1 : Centre de recherches et d'analyses géopolitiques  (CRAG)  -  Site web
Université Paris VIII - Vincennes Saint-Denis : EA353
Université Paris 8 Institut Français de Géopolitique 2, rue de la Liberté 93 526 Saint-Denis Cedex -  France
2 : Centre québécois d'études géopolitiques  (CQEG)  -  Site web
Hautes études internationales Pavillon Charles-De Koninck 1030, avenue des Sciences-Humaines Bureau 5456 (5e étage) Université Laval Québec (Québec) G1V 0A6 -  Canada

Cette communication se propose d'analyser les relations entre la Chine et l'Afrique depuis les années 1950 à travers quatre principaux temps qui mettent en perspective l'historicité de ce « partenariat » initié par la Chine. Le troisième temps, ou les « vingt glorieuses » de la Chine en Afrique, entre 1994 et 2014, constitue la période charnière des rapports avec un rehaussement tous azimuts des relations sino-africaines. Corrélée aux réformes internes chinoises qui ont permis la mise à niveau libérale des entreprises et de certaines institutions, cette évolution fait entrer la Chine et l'Afrique dans un quatrième temps qui caractérise le pragmatisme économique de Xi Jinping. Depuis son arrivée au pouvoir, l'évolution des relations ainsi que plusieurs facteurs laissent effectivement à penser que la Chine et l'Afrique sont entrées dans une quatrième phase.


e
Personnes connectées : 1