Les ressorts locaux d'une dominance nationale : cas du monopole de la représentation politique du RDPC dans le Haut-Nyong
Denis Zouna Bah  1@  
1 : université de yaoundé 2

Depuis 1992, 05 élections législatives et 04 élections municipales ont été organisées au Cameroun. Il s'agit pour ces élections, du scrutin mixte à 01 tour comportant 01 système majoritaire et 01 système de représentation proportionnelle. Le département du Haut-Nyong désigne 03 députés titulaires et 03 suppléants par élection et ses 14 communes élisent chacune 25 conseillers municipaux. Malgré ce système de représentation proportionnelle au plus fort reste et la participation de plusieurs partis d'opposition, toutes ces places ont été remportées par le RDPC. Il est donc question de rechercher, à la croisée de la concurrence politique et des circulations facilitées par le cyberespace, ce qui explique la persistance du monopole de la représentation politique du RDPC dans le Haut-Nyong. L'opportunité d'une telle orientation, c'est qu'elle questionne la consolidation paradoxale d'un phénomène local qui au regard des transformations du champ politique, est sensé s'affaiblir. L'hypothèse d'un croisement entre l'habitus et l'agent se veut alors pertinente. En effet, les dispositions durablement acquises ont prédisposé à une forte détermination des uns et à une relative docilité des autres. Seulement et de façon comparative, plusieurs départements qui partagent la même histoire et qui expérimentent des conditions socio-culturelles plus assujettissantes que le Haut-Nyong connaissent une compétition serrée et une représentation politique plurielle. Cela sous-entend que les agents disposent d'une capacité de structuration du champ en fonction des capitaux qu'ils possèdent. C'est le cas du Haut-Nyong où l'influence d'un agent à l'intérieur des contraintes institutionnelles permet de mieux saisir la prééminence de cette entreprise politique. L'action de ce “Baron local“ sera davantage explorée à travers la littérature et la méthode dite des regards croisés et, le constructivisme structuraliste servira de cadre méthodologique. Ainsi, les fondements historiques et socio-culturels de la dominance du RDPC dans le Haut-Nyong sont certes, avérés. Mais la contribution est davantage centrale, celle du “Baron local“ dans la fabrique départementale de “l'Hégémon“ RDPC.

 


e
Personnes connectées : 1