Des paysages pastoruax aux "Carbon forest" : l'exemple de la conservancy de Yaeda (Tanzanie)
Léa Lacan  1@  
1 : EHESS
Inserm, CNRS : UMR8211, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS), Université Paris V - Paris Descartes

Cette recherche porte un regard critique sur le modèle des « conservancies » en Tanzanie, espaces de conservation de la biodiversité, gérés par et au bénéfice des populations locales. En partant de l'étude d'une « conservancy » dans la vallée du Yaeda, au Nord de la Tanzanie, où un projet REDD+ (Reducing Emissions from Deforestation and Forest Degradation) a été mis en place par l'entreprise sociale Carbon Tanzania, il s'agit de montrer comment la mise en place d'un projet de compensation carbone dans un porjet de conservation de la forêt et dont le benefice est suppose revenir aux communautés locales, agit sur les constructions socials et pratiques du paysage. Sur cette base empirique, cette recherche s'interroge : quel impact le projet REDD+ a sur le rapport des parties prenantes à l'environnement ? Comment est-il perçu, saisi et construit par les acteurs ? Et peut-il faire le lien entre objectifs globaux et priorités locales ?


e
Personnes connectées : 1