Un cimetière musulman dans l'Éthiopie médiévale. Remarques préliminaires sur le corpus des stèles funéraires de Bilet (Tigray)
Julien Loiseau  1@  
1 : IREMAM
Aix-Marseille Université - AMU, Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS : UMR7310

Les inscriptions arabes constituent l'une des rares sources à notre disposition pour documenter et comprendre les phases les plus anciennes de l'introduction de l'islam en Éthiopie. À ce jour, environ 70 inscriptions arabes médiévales, dans leur très grande majorité de nature funéraire, ont été signalées pour l'ensemble du territoire éthiopien : moins la moitié d'entre elles ont été publiées. Parmi le corpus publié figurent 15 stèles funéraires retrouvées en remploi dans le Tigray, datées des XIe-XIIe siècle, provenant selon toute vraisemblance du même cimetière, sans que celui-ci ait pu être identifié. En mars 2018, des prospections pédestres, conduites dans le cadre du projet ERC HornEast par Amélie Chekroun, Bertrand Hirsch et Julien Loiseau, ont permis de reconnaître le cimetière médiéval de Bilet et de retrouver une vingtaine de stèles inédites, la plus ancienne datant du Xe siècle. Les stèles funéraires de Bilet (Tigray) constituent à ce jour le plus important et le plus cohérent des corpus épigraphiques arabes d'Éthiopie : on en proposera ici une étude préliminaire.


Personnes connectées : 1