Conférence inaugurale du 9 > Conférencier

Issiaka Mandé

Issiaka Mandé

 

Les sociétés contre l’État contemporain en Afrique de l’ouest

 

Issiaka Mandé est Professeur au Département de science politique de l’UQAM et professeur associé au Département de sociologie de l’Université Laval. Il s’intéresse à l’histoire socio-économique de l’Afrique contemporaine et a été l’un des acteurs importants lors de la rédaction de la Déclaration de Québec sur la sauvegarde et la mise en valeur des recensements africains (juin 2007). L’essentiel de ses travaux porte sur l’histoire des populations de l’Afrique occidentale avec un accent particulier sur la circulation migratoire dans cette région. Il insiste particulièrement sur la période coloniale, son influence sur la structuration de cette migration avec une analyse des effets du travail forcé et l’inégalité dans les investissements territoriaux du pouvoir colonial. A côté de l’examen de ces flux, ses réflexions portent également sur le caractère diasporique de la migration internationale des ouest-africains, à l’impact de celle-ci sur les constructions identitaires. Il poursuit de nombreuses collaborations avec des réseaux internationaux. Il est notamment membre du comité exécutif de l’Association des historiens africains et a fait partie du comité d’experts internationaux de « Femmes dans l’histoire de l’Afrique », produit par l’UNESCO. Il est membre du Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS, IEIM/UQAM). Il est également membre du Conseil scientifique de l’Observatoire démographique et statistique de l’espace francophone (ODSEF), associé au Centre interuniversitaire d’études québécoises (CIEQ) de l’Université Laval et membre associé du laboratoire des Systèmes Politiques, Economiques, Religions et Sociétés en Afrique Noire (SPERSAN), Université de Ouaga 1, Joseph Ki-Zerbo.

Personnes connectées : 1